Artiste·s associé·e·s

TRANS KABAR - ARTISTES ASSOCIÉS 2022-2023

Nous sommes très heureux.ses d'accompagner en cette saison 22-23 la création jazz-rotative du groupe de maloya Trans Kabar, avec lequel nous sommes lauréats de l'appel à projet La Route du Jazz, organisé par le Conseil Départemental de la Seine-et-Marne.

PRÉSENTATION DU GROUPE

Trans Kabar, groupe de rock maloya, travaille sur une lecture électrique des rites mystiques de l’île de la Réunion pour élaborer une musique de « trans maloya ». Ils s’inspirent du Servis Kabaré, cérémonie festive issue des rituels des esclaves faîte pour communier avec les ancêtres par la musique, les chants et les danses. Souvent rejeté, interdit, presque oublié, ce rite a survécu dans la clandestinité. Trans Kabar le remet au goût du jour.

Ici, musiciens et public forment un ensemble indissociable ; le musicien est un vecteur vers un ensemble, la musique un prétexte pour converser.

Dans Trans Kabar, les musiciens basent leur travail sur la voix, des chants traditionnels du maloya et les airs traditionnels des Servis Kabaré. Spontanés et hyper-créatifs, les quatre artistes laissent large place à l’improvisation. Des rythmiques rock maloya qui se sculptent autour de la voix et du kayamb pour se plonger dans les complaintes d’un blues insulaire.

CRÉATION ARTISTIQUE

Dans le prolongement de leurs expérimentations passées, ils envisagent un projet de création original et innovant, relevant un défi technique pour une immersion totale du public dans le son du groupe : Trans Kabar Rotatif (nom provisoire). Une envie d’exploration sonique et scénique qui a germé chez Théo Girard et Stéphane Hoareau au fil des moments de rencontres organisés au sein de leur label Discobole.

L’enjeu sera de tendre vers une forme de communion entre les musicien·ne·s et le public, réunis au sein d’un ensemble indissociable. Le public n’est plus seulement écoutant ou regardeur, face aux musicien·ne·s. Il est impliqué, inclus dans le processus, passant d’une position spectatorielle à une vraie pratique expérientielle. Le/La musicien·ne devient vecteur vers un ensemble, la musique prétexte pour le vivre ensemble.

Le projet de création est aussi novateur dans son dispositif technique, qui consistera en une multi-diffusion pour immerger le public dans l’univers du groupe et lui faire vivre une expérience unique, à la fois musicale, sonore et spatiale.

Afin de développer au mieux ce projet ambitieux, la Cie Discobole s’est adressée à File7 pour profiter de son expertise mais aussi de ses ressources humaines, techniques et matérielles.

LA GÉNÈSE DU DISPOSITIF

Si le terme d’artistes associées vient plutôt du milieu du théâtre ou de la danse, il n’en reste pas moins que selon les structures, son statut reste flou et peut varier d’un lieu à l’autre. File7 est parmi les premières structures labelisées SMACs à avoir créer un tel dispositif.

En nous inspirant ce qui peut se faire chez les collègues du spectacle vivant, nous avons essayé de repenser les choses afin que ce dispositif corresponde à un temps de création et de collaboration longues qui permettent aux artistes et à la structure d’apprendre à se connaitre et à se nourrir mutuellement. Les notions de réciprocité, de confiance dans la relation de travail et de définition d’objectifs sont ici le socle de la mise en œuvre de ce projet.